« Une soirée chez Christine de Suède »

“Roi de Suède”, Christine était en avance sur son temps. Elle se voulait libre, affranchie des limites que lui imposaient son sexe et sa foi…

Elle a aimé tous les arts, mais la musique plus que tout. Ouvrir la première salle d’opéra public à Rome, demander à Corelli de lui donner des leçons de violon, à Stradella de composer la musique d’un mini-opéra sur un livret de sa main, faire venir Descartes à Stockholm et lui faire écrire le scénario d’un ballet – qui a fait cela ?

La succession même des œuvres qu’elle a aimées, qu’elle a voulues, constitue un portrait en musique, plus vrai que tout ce qu’on a pu dire d’elle.

Faenza

Au sein de l’ensemble Faenza, Marco Horvat a développé une démarche artistique qui privilégie les formes légères au sein desquelles il redéfinit les conditions de diffusion de musiques écrites pour le cadre de l’intime. Dès lors, l’ensemble est aussi à l’aise dans le domaine du spectacle musical et du concert mis-en-espace que dans celui du concert de musique ancienne « traditionnel ».

Marco Horvat, théorbe et lirone

Alice Julien-Laferrière, violon

Caroline Liéby, harpe

Christine Plubeau, basse de viole

Brice Sailly, clavecin

« Une soirée chez Christine de Suède »

“Roi de Suède”, Christine était en avance sur son temps. Elle se voulait libre, affranchie des limites que lui imposaient son sexe et sa foi…

Elle a aimé tous les arts, mais la musique plus que tout. Ouvrir la première salle d’opéra public à Rome, demander à Corelli de lui donner des leçons de violon, à Stradella de composer la musique d’un mini-opéra sur un livret de sa main, faire venir Descartes à Stockholm et lui faire écrire le scénario d’un ballet – qui a fait cela ?

La succession même des œuvres qu’elle a aimées, qu’elle a voulues, constitue un portrait en musique, plus vrai que tout ce qu’on a pu dire d’elle.

Faenza

Au sein de l’ensemble Faenza, Marco Horvat a développé une démarche artistique qui privilégie les formes légères au sein desquelles il redéfinit les conditions de diffusion de musiques écrites pour le cadre de l’intime. Dès lors, l’ensemble est aussi à l’aise dans le domaine du spectacle musical et du concert mis-en-espace que dans celui du concert de musique ancienne « traditionnel ».

Marco Horvat, théorbe et lirone

Alice Julien-Laferrière, violon

Caroline Liéby, harpe

Christine Plubeau, basse de viole

Brice Sailly, clavecin

Fermer le menu