« La Tarentella – Antidotum Tarentulae »

Malheur à qui se fait piquer par une tarentule ! Depuis l’Antiquité le venin mortel de cette araignée de Tarente a pour seul antidote, « la Tarentelle », forme musicale traditionnelle de l’Italie du Sud, qui inspira les compositeurs de l’époque baroque.

L’Arpeggiata nous guérit de tous les maux et de toutes les peines… avec Monteverdi, Kapsberger, Kircher, Matteis, des airs traditionnels du sud de l’Italie et du pourtour méditerranéen.

Ensemble l’Arpeggiata

En empruntant le nom d’une toccata du compositeur allemand, né en Italie, Girolamo Kapsberger, Christina Pluhar a donné le ton qui préside à la destinée de l’ensemble vocal et instrumental de musique ancienne qu’elle fonde en l’an 2000. Il a pour vocation d’explorer la riche musique du répertoire peu connu des compositeurs romains, napolitains et espagnols du début du baroque. 

 

Vinzenco Capezzuto

Alto mais aussi danseur international, il collabore régulièrement avec L’Arpeggiata en tant que chanteur invité.

Christina Pluhar, théorbe et direction

Vinzenco Capezzuto, alto

Doron Sherwin, cornet à bouquin

Josep Maria Marti Duron, théorbe et guitare baroque

Boris Schmid, contrebasse

Sergey Saprichev, percussions

Francesco Turrisi, clavecin et percussions

« La Tarentella – Antidotum Tarentulae »

Malheur à qui se fait piquer par une tarentule ! Depuis l’Antiquité le venin mortel de cette araignée de Tarente a pour seul antidote, « la Tarentelle », forme musicale traditionnelle de l’Italie du Sud, qui inspira les compositeurs de l’époque baroque.

L’Arpeggiata nous guérit de tous les maux et de toutes les peines… avec Monteverdi, Kapsberger, Kircher, Matteis, des airs traditionnels du sud de l’Italie et du pourtour méditerranéen.

Ensemble l’Arpeggiata

En empruntant le nom d’une toccata du compositeur allemand, né en Italie, Girolamo Kapsberger, Christina Pluhar a donné le ton qui préside à la destinée de l’ensemble vocal et instrumental de musique ancienne qu’elle fonde en l’an 2000. Il a pour vocation d’explorer la riche musique du répertoire peu connu des compositeurs romains, napolitains et espagnols du début du baroque. 

 

Vinzenco Capezzuto

Alto mais aussi danseur international, il collabore régulièrement avec L’Arpeggiata en tant que chanteur invité.

Christina Pluhar, théorbe et direction

Vinzenco Capezzuto, alto

Doron Sherwin, cornet à bouquin

Josep Maria Marti Duron, théorbe et guitare baroque

Boris Schmid, contrebasse

Sergey Saprichev, percussions

Francesco Turrisi, clavecin et percussions

Fermer le menu