« Scarlatti Salve Regina et Pergolesi Stabat Mater Dolorosa »

À Naples, le maître Alessandro Scarlatti compose son Salve Regina. Giovanni Battista Pergolesi s’en souviendra en composant son Stabat Mater. En mettant en miroir ces 2 œuvres, composées pour la même congrégation religieuse, la Simphonie du Marais montre l’influence de Scarlatti sur Pergolesi.

 

Ce programme débutera par une sinfonia pour flûte et cordes d’Alessandro Scarlatti

Ensemble la Simphonie du Marais

L’ensemble brille de multiples facettes, proposant de nouveaux programmes. Hugo Reyne convie le public à des concerts originaux, vivants, abordables par tous, au cours desquels il remet les œuvres dans leur contexte.

 

Danaé Monnié, lauréate en 2017 d’un D E M de Chant Baroque au Centre de Musique Baroque de Versailles, participe souvent aux productions des Chœurs de l’Opéra National de Bordeaux.

 

Anna Reinhold découvre la musique baroque au CNSM de Paris, puis à l’Université de Vienne. Elle fait ses débuts sur scène sous la direction de William Christie et collabore aujourd’hui avec de nombreux chefs d’orchestres et ensembles.

Hugo Reyne, flûte et direction

Danaé Monnier, soprano

Anna Reinhold, mezzo-soprano

Anne Pekkala, Meike Augustin, violons I

Jorlen Vega, Amandine Bernhardt, violons II

Samuel Hengebaert, alto

Jérôme Vidaller, Cécile Vérolles, violoncelles

Youen Cadiou, contrebasse

Yannick Varlet, clavecin / orgue

« Scarlatti Salve Regina et Pergolesi Stabat Mater Dolorosa »

À Naples, le maître Alessandro Scarlatti compose son Salve Regina. Giovanni Battista Pergolesi s’en souviendra en composant son Stabat Mater. En mettant en miroir ces 2 œuvres, composées pour la même congrégation religieuse, la Simphonie du Marais montre l’influence de Scarlatti sur Pergolesi.

 

Ce programme débutera par une sinfonia pour flûte et cordes d’Alessandro Scarlatti

Ensemble la Simphonie du Marais

L’ensemble brille de multiples facettes, proposant de nouveaux programmes. Hugo Reyne convie le public à des concerts originaux, vivants, abordables par tous, au cours desquels il remet les œuvres dans leur contexte.

 

Danaé Monnié, lauréate en 2017 d’un D E M de Chant Baroque au Centre de Musique Baroque de Versailles, participe souvent aux productions des Chœurs de l’Opéra National de Bordeaux.

 

Anna Reinhold découvre la musique baroque au CNSM de Paris, puis à l’Université de Vienne. Elle fait ses débuts sur scène sous la direction de William Christie et collabore aujourd’hui avec de nombreux chefs d’orchestres et ensembles.

Hugo Reyne, flûte et direction

Danaé Monnier, soprano

Anna Reinhold, mezzo-soprano

Anne Pekkala, Meike Augustin, violons I

Jorlen Vega, Amandine Bernhardt, violons II

Samuel Hengebaert, alto

Jérôme Vidaller, Cécile Vérolles, violoncelles

Youen Cadiou, contrebasse

Yannick Varlet, clavecin / orgue

Fermer le menu