Constance Luzzati
Mardi 16 Juillet à l'église de Servoz à 16h
GRATUIT

« L’entretien des muses »

Prude, attendrissante ou voluptueuse… le répertoire de clavecin français du XVIIIe siècle regorge de portraits féminins que la musique figure avec une telle acuité qu’elle les rend vivants, presque palpables.
Ces figures féminines, tantôt caractères, tantôt personnages, tantôt exotiques étrangères, sont agencées sous forme de suites empruntées aux œuvres de Couperin, Rameau, Duphly, Royer et Forqueray.
La transcription, pratique fort courante à l’époque baroque, pour la harpe teinte ces portraits de son timbre délicat avec bonheur.

Constance Luzzati

Kenneth Weiss, claveciniste et Françoise Netter, Isabelle Moretti et Germaine Lorenzini, harpistes ont été ses mentors. Constance a suivi, au CNSM de Paris, le cursus complet des classes de harpe, musique de chambre, histoire de la musique, analyse, culture musicale, et esthétique.
Elle a obtenu en 2014 un doctorat d’interprète relatif à la transcription pour harpe du répertoire de clavecin français du XVIIIe siècle.
Lauréate de concours internationaux, dont les premiers prix de la Wales International Harp Competition en 2006 et de la Hungarian International Harp Competition en 2007, Constance consacre une partie de son temps à l’enseignement

**GRATUIT**

« L’entretien des muses »

Prude, attendrissante ou voluptueuse… le répertoire de clavecin français du XVIIIe siècle regorge de portraits féminins que la musique figure avec une telle acuité qu’elle les rend vivants, presque palpables.
Ces figures féminines, tantôt caractères, tantôt personnages, tantôt exotiques étrangères, sont agencées sous forme de suites empruntées aux œuvres de Couperin, Rameau, Duphly, Royer et Forqueray.
La transcription, pratique fort courante à l’époque baroque, pour la harpe teinte ces portraits de son timbre délicat avec bonheur.

Constance Luzzati

Kenneth Weiss, claveciniste et Françoise Netter, Isabelle Moretti et Germaine Lorenzini, harpistes ont été ses mentors. Constance a suivi, au CNSM de Paris, le cursus complet des classes de harpe, musique de chambre, histoire de la musique, analyse, culture musicale, et esthétique.
Elle a obtenu en 2014 un doctorat d’interprète relatif à la transcription pour harpe du répertoire de clavecin français du XVIIIe siècle.
Lauréate de concours internationaux, dont les premiers prix de la Wales International Harp Competition en 2006 et de la Hungarian International Harp Competition en 2007, Constance consacre une partie de son temps à l’enseignement

**GRATUIT**

Fermer le menu