Caroline Chardonnet
Mercredi 13Juillet Eglise Notre Dame de l'Assomption Vallorcine à 16 h
15 €

«Bach à la croisée des styles »

La période durant laquelle Bach composa les Sonates et Partitas pour violon solo fut l’une des plus déterminantes de son existence, du point de vue émotionnel. Nous ne disposons pas de journal intime ou de confessions, mais aux alentours de 1720, il connut tracas, succès professionnels, deuils, mais aussi de grandes satisfactions musicales, stimulations et challenges amicaux…

Alors naquirent les plus belles pages pour violon, difficiles et délicates aussi. Ecoutons les différentes voix qu’il a prêtées à cet instrument dont il jouait lui-même à la perfection : le chagrin, la tendresse, la joie, le dépassement de soi, la sévérité, et l’humour. Elles sont, pour tout violoniste, celles qui mènent à l’évasion et qu’il faut longtemps écouter et travailler pour trouver sa propre interprétation et la partager avec bonheur.

Caroline Chardonnet

Après des études de lettres classiques menées jusqu’en maîtrise, Caroline Chardonnet termine son cursus de violon, alto et musique de chambre en 2000. Elle est ensuite membre du quatuor de la musique principale de l’armée de terre, puis remplaçante dans divers orchestres. En 2009 elle intègre le Brussels Philharmonic et crée l’ensemble Amalthée, ensemble de musique de chambre à géométrie variable autour du violon et du hautbois.

Caroline Chardonnet : violon

«Bach à la croisée des styles »

Si certains membres de la famille Bach ont sillonné l’Europe, Jean-Sébastien et Carl Philipp Emanuel n’ont jamais quitté l’Allemagne du Nord. Cependant leurs langages respectifs se tiennent à la croisée des grands styles européens, français et italien. Jean-Sébastien s’inspire des suites de danse et Carl Philipp des pièces de caractère à la française, tous deux s’abreuvent à la source de la sonate et du concerto italiens, pour composer des œuvres tantôt vivement teintées par l’art étranger, tantôt synthèses plus distantes de ces influences. »

Le programme s’articulera autour d’œuvres nourries par la musique française, italienne, et germanique. Quelques minutes de musique française et italienne mettront dans votre oreille les modèles d’inspiration des deux Bach auxquels le concert est dédié.

Caroline Chardonnet

Après des études de lettres classiques menées jusqu’en maîtrise, Caroline Chardonnet termine son cursus de violon, alto et musique de chambre en 2000. Elle est ensuite membre du quatuor de la musique principale de l’armée de terre, puis remplaçante dans divers orchestres. En 2009 elle intègre le Brussels Philharmonic et crée l’ensemble Amalthée, ensemble de musique de chambre à géométrie variable autour du violon et du hautbois.

Caroline Chardonnet : violon