"Tartini/Nardini, Concertos pour flûte et pour violon"

Charles Burney souhaitait connaitre Giuseppe Tartini, mais il arrive à Padoue après sa mort, à Florence il fréquentera son meilleur disciple : Pietro Nardini.

Il décrit la soirée du lundi 10 septembre 1770 : « Cette après-dîner j’ai eu le plaisir d’entendre le Signor Nardini et son petit écolier Linley chez M. Hempson. Il a trouvé une manière particulière de perfectionner le son avec succès en insérant un morceau d’éponge dans le bec, à travers lequel passe le souffle. Il exécuta deux ou trois concertos difficiles de Hasse et de Nardini.»

Trouver des écrits de cette époque évoquant la flûte à bec (tombée en désuétude depuis plusieurs décennies) a intrigué, inspiré Hugo Reyne et fait naître l’envie de réaliser un programme mêlant concertos pour flûte à bec et pour violon de Tartini et de son élève Nardini.

Les Musiciens du Soleil

Référence au travail sur la musique française des XVIIème et XVIIIème siècles de Hugo Reyne, l’ensemble, réunit autour de lui d’excellents violonistes et lui permet d’aborder le répertoire des concertos et suites pour flûte et cordes.

L’ensemble participe au Festival Baroque des Sables d’Olonne, au Festival Baroque du Pays du Mont Blanc, et aux diverses manifestations dont Hugo Reyne est le responsable artistique.

Hugo Reyne

Après 33 années de direction de La Simphonie du Marais, Hugo Reyne décide fin 2020 d’arrêter cet ensemble pour s’alléger et favoriser sa carrière de flûtiste soliste. Il privilégie la musique de chambre avec ses compagnons de route.

Hugo Reyne : flute à bec et direction

Sue-Ying Koang : violon solo

Helena Chudzik : violon I

 Jorlen Vega  : violon II

Céline Lamarre : alto

Jérôme Vidallier : violoncelle

Elise Christiaens : contrebasse

Yannick Varlet : clavecin

"Tartini/Nardini, Concertos pour flûte et pour violon"

Charles Burney souhaitait connaitre Giuseppe Tartini, mais il arrive à Padoue après sa mort, à Florence il fréquentera son meilleur disciple : Pietro Nardini.

Il décrit la soirée du lundi 10 septembre 1770 : « Cette après-dîner j’ai eu le plaisir d’entendre le Signor Nardini et son petit écolier Linley chez M. Hempson. Il a trouvé une manière particulière de perfectionner le son avec succès en insérant un morceau d’éponge dans le bec, à travers lequel passe le souffle. Il exécuta deux ou trois concertos difficiles de Hasse et de Nardini.»

Trouver des écrits de cette époque évoquant la flûte à bec (tombée en désuétude depuis plusieurs décennies) a intrigué, inspiré Hugo Reyne et fait naître l’envie de réaliser un programme mêlant concertos pour flûte à bec et pour violon de Tartini et de son élève Nardini.

Les Musiciens du Soleil

Référence au travail sur la musique française des XVIIème et XVIIIème siècles de Hugo Reyne, l’ensemble, réunit autour de lui d’excellents violonistes et lui permet d’aborder le répertoire des concertos et suites pour flûte et cordes.

L’ensemble participe au Festival Baroque des Sables d’Olonne, au Festival Baroque du Pays du Mont Blanc, et aux diverses manifestations dont Hugo Reyne est le responsable artistique.

Hugo Reyne

Après 33 années de direction de La Simphonie du Marais, Hugo Reyne décide fin 2020 d’arrêter cet ensemble pour s’alléger et favoriser sa carrière de flûtiste soliste. Il privilégie la musique de chambre avec ses compagnons de route.

Hugo Reyne : flute à bec et direction

Sue-Ying Koang : violon solo

Helena Chudzik : violon I

 Jorlen Vega : violon II

Céline Lamarre : alto

Jérôme Vidallier : violoncelle

Elise Christiaens : contrebasse

Yannick Varlet : clavecin